Canal Ypres-Comines

En 1863 germe l’idée de creuser un canal qui relierait la Lys à l’Yser. Cette liaison de 16 kilomètres, qui permettrait à Ypres de se développer, tourne à la catastrophe.

Le sol, un mélange d’argile et de sable, engendre des glissements de terrain. 

 

Le 10 juin 1913, l’écroulement du pont Saint-Eloi fait s’effondrer tous les espoirs. La nature s’empare alors d’un paysage miné par les travaux et la guerre 14-18. 

Le Palingbeek, du nom d’un ruisseau, devient le poumon vert de la région.

 

Le canal a connu des journées mouvementées les 26, 27 et 28 mai 1940.  Les soldats britanniques ont réussi à contenir les Allemands, permettant le repli de troupes alliées vers Dunkerque.

IMG02364.jpg