Actions sur le document
Patrimoine naturel

Patrimoine naturel

Comines-Warneton compte quelque 450 ha de zones « Natura 2000 » comprenant notamment la réserve naturelle de Ploegsteert (zone humide de 115 ha, véritable paradis ornithologique), les bois du Gheer, l'ancien canal Comines-Ypres...

Le PCDN de Comines-Warneton (plan communal de développement de la nature) veille à maintenir et développer la biodiversité de ces sites naturels et mène de nombreuses actions de sensibilisation.

Plan Communal de Développement de la Nature

+32(0)56 56 10 62

cGNkbi1jb21pbmVzLXdhcm5ldG9uQGhvdG1haWwuY29t

 

Bois de la Hutte et du Gheer

DSC 2900Avec leurs 250 ha, ils représentent la plus grande surface boisée entre Lille et le littoral belge.  Sur la ligne de front en 14-18, les cimetières militaires témoignent des affres des combats.  Certains chemins ont gardé le nom d’une rue ou d’un quartier de Londres, en souvenir de l’appellation donnée par les soldats britanniques.  Des balades sont possibles à travers les bois.

 

Lys

lysA la base de tout un développement économique, la rivière est frontière d’état depuis le traité d’Utrecht, en 1713.  Les écluses, inaugurées en 1983, permettent le passage de péniches de 1 350 tonnes. 

De nos jours, l’heure est à la liaison Seine-Nord Europe.  Grâce au relèvement du pont de Comines, en 2010, et à de futurs travaux de rectification, des bateaux de 4 500 tonnes devraient y naviguer.

 

Canal Comines-Ypres

CANALEn 1863 germe l’idée de creuser un canal qui relierait la Lys à l’Yser. Cette liaison de 16 kilomètres, qui permettrait à Ypres de se développer, tourne à la catastrophe. Le sol, un mélange d’argile et de sable, engendre des glissements de terrain. 

Le 10 juin 1913, l’écroulement du pont Saint-Eloi fait s’effondrer tous les espoirs. La nature s’empare alors d’un paysage miné par les travaux et la guerre 14-18. 

Le Palingbeek, du nom d’un ruisseau, devient le poumon vert de la région.

Le canal a connu des journées mouvementées les 26, 27 et 28 mai 1940.  Les soldats britanniques ont réussi à contenir les Allemands, permettant le repli de troupes alliées vers Dunkerque.

 

RNOP (Réserve Naturelle et Ornithologique de Ploegsteert)

photos 136Depuis 1927, la famille De Bruyn exploite le sol argileux pour faire des briques, créant ainsi des argilières.  Dans les années 70, afin d’empêcher que le biotope soit détruit par abandon, l’entreprise décide de maintenir le pompage de l’eau. 

Aujourd’hui la réserve naturelle, classée Natura 2000, compte quelque 130 ha, avec des biotopes distincts : zone boisée, marécage, plan d’eau libre, terre nue, roselière, vasière, etc...  Plus de 30 000 arbres ont été plantés.  Un paradis pour les oiseaux et les ornithologues.

Visite guidée tous les 1ers dimanche du mois à 9h30
Durée : 2h
Visite gratuite

 

Réserve Naturelle du Vert Digue

VERT DIGUELe Vert Digue fut créé lors de la mise au gabarit européen (1350 tonnes) de la Lys. Les terres extraites formèrent un plateau de 26 ha entre la Lys rectifiée et son méandre recoupé. Depuis, il est devenu un îlot de verdure, une véritable mosaïque d'habitats : plan d'eau libre, marais, prairie humide, lande, roselière, saulaie... Le Vert Digue offre une grande biodiversité. Il est également une zone de nidification. Un poste d’observation ornithologique y a été aménagé.

Accès libre toute l’année