Actions sur le document
Eglise Saints-Pierre-et-Paul à Warneton

Eglise Saints-Pierre-et-Paul à Warneton

Bref historique


photos 017Aucune date précise ne renseigne l’édification d’une église à Warneton. Seule, la dédicace à saint Pierre prouve son ancienneté. Une église initiale est probablement édifiée au VIIe siècle et dévastée par les Normands au IXe siècle.

Son existence est attestée au XIe siècle quand un chapitre de 10 chanoines séculiers dessert l’église collégiale. En 1138, des chanoines réguliers fondent l’abbaye de Warneton pour y suivre la règle de Saint Augustin. Au cours des siècles, l’église abbatiale subit divers dommages et destructions, mais elle sera toujours reconstruite.

Les révolutionnaires français détruisent l’abbaye. Les célébrations reprennent dans l’église abbatiale et paroissiale en 1802. L’édifice religieux dont la tour romane est classée est détruit en 1915.

L’église Saints-Pierre-et-Paul actuelle est érigée entre 1925 et 1927 dans un style néo-roman et byzantin. Elle est souvent dénommée « Cathédrale de la Lys ».

 

Particularités

 

  • DSC09132Son mobilier Art Nouveau :
    Les autels, les bancs de communion, l’un des lutrins, la chaire de vérité et les confessionnaux sont recouverts de céramique flammée dont les couleurs variées et symboliques se parent de reflets cuivrés, argentés et dorés.
  • Sa crypte :
    Elle abrite deux tombeaux polychromes du XIVe siècle, classés « monument historique ». L’un d’eux est celui de Robert de Cassel, seigneur de Warneton de 1320 à 1331 et fils du comte de Flandre Robert de Béthune, l’autre est probablement celui d’un abbé.
  • Ses stalles baroques :
    Elles sont réalisées en 1714 par le sculpteur lillois L. Gombette. Au début de la première guerre mondiale, le Kronprinz Rupprecht de Bavière, souhaitant préserver les 24 stalles des bombardements britanniques, organise leur transport vers le Béguinage de Courtrai. Après la guerre 14-18 et diverses vicissitudes, 19 stalles réintègreront l’église.
  • Ses fonts baptismaux en marbre de Rance :
    Préservés lors de la destruction de l’église précédente en 1915, ils occupent une place centrale dans le baptistère.
  • Ses vitraux :
    Ils se réfèrent principalement à différents thèmes religieux. Ceux du transept sud relatent quelques aspects de la vie de Jean de Warneton, évêque de Thérouanne de 1099 à 1130.

Accès libre toute l’année.
Visites guidées pour groupes sur réservation à l’Office du Tourisme.
 

Place de l’Abbaye - 7784 Warneton

+32(0)56 55 56 00

b3QuY29taW5lc0BnbWFpbC5jb20=

Eglise Saints-Pierre-et-Paul à Warneton